Edgar Degas

Edgar DEGAS

1834 - 1917

"le maître du contre-jour"

Edgar Hilaire Germain De Gas est né à Paris le 19 juillet 1834 , tel est son véritable nom , ce n'est que vers 1873 qu'il se met à signer Degas.
Son père fit son éducation artistique , il permit à son fils d'abandonner son droit et d'installer son atelier dans son appartement. 
Ainsi dés 19 ans Degas exécute de remarquables copies de dessins et tableaux qu'il étudie au Louvre.
En 1854, il effectue un premier voyage en Italie à Naples où vit son grand-père paternel. Il retournera en Italie en 1856 à Florence.
Deux ans plus tard il séjournera à Rome, à Viterbe, Orvieto , Perouse et Assise...
De 1860 à 1865, il peint surtout des sujets historiques. 

Manet lui présente les peintres impressionnistes du Café Guerbois, prés de la place Clichy. Il y rencontre Zola et Duranty mais aussi Cézanne, Renoir, Sisley, Monet et Pissarro.


En 1872, Degas fréquente les coulisses de l'Opéra , il peint de nombreuses toiles dont la première sera le "Foyer de la danse".

Après un séjour à la Nouvelle-Orléans et de retour à Paris , il participe, en 1874 à la première exposition des impressionnistes à la Galerie Durand-Ruel.

En 1881, il modèle sa première figure en cire "La jeune danseuse". 
Souffrant de troubles de la vue, il se consacre au pastel, à la gravure et au modelage. Il alterne aussi des techniques diverses :monotype, peinture à l'essence de térébenthine, cire, détrempe...
Après quelques séjours en Italie, Dieppe, le Havre , il se rend en 1887 à Montauban pour voir les œuvres d'Ingres mais il est déjà presque aveugle.
Il entreprend de collectionner les œuvres d'Ingres ainsi que certaines de Courbet et de Delacroix.
Il finira ses jours à Saint-Valéry-sur-Somme, dans une totale solitude le 27 décembre 1917.

Le génie de Degas fut de donner le sentiment de traduire une réalité immédiate , l'instantané par une recherche exigeante et un art construit...