L'Atelier des Copistes  vous propose de trouver en parcourant ces différents courants, styles
et mouvements picturaux la copie dont vous rêvez , votre choix fait, demandez un devis personnalisé en cliquant  ici

*** 


Rococo
, style, tendance artistique née en France dans les dernières années du règne de Louis XIV et qui s'affirma sous Louis XV (1715-1774), diffusant dans toute l'Europe sa légèreté et sa délicatesse ainsi que son ornementation élaborée.

Tranchant avec l'héroïsme du style Louis XIV, le rococo prit son essor avec le décorateur français Pierre Lepautre, qui introduisit les arabesques et les courbes dans l'architecture intérieure de la résidence royale de Marly, et fut représenté par un important groupe d'architectes, de décorateurs, d'ébénistes et de peintres.

Le terme rococo, dérivé du mot rocaille, entra en usage autour des années 1730 pour désigner une ornementation imitant les rochers et les pierres naturelles. Elle conquit les cours d'Europe centrale à partir de 1745 avec, en décoration, un style qui se caractérisa par des arabesques d'une surprenante légèreté, des coquilles ondulées aux contours irréguliers et des compositions respectant la symétrie. 

En peinture, le style rococo s'exprima par des chromatismes délicats où les roses, verts et jaunes triomphèrent dans des sujets malicieux et frivoles issus d'une mythologie galante. Parmi les artistes les plus représentatifs de ce style en peinture, François Boucher connut un vif succès pour ses scènes intimes découvrant des nus roses et pulpeux, tandis queJean-Honoré Fragonard , prétextant des thèmes liés au jeu et à la joie de courtiser, orchestra de savantes chorégraphies dans des clairières feuillues et d'élégantes alcôves et qu'Antoine Watteau peignait des toiles délicates inondées de couleurs, représentant des personnages dans un milieu idyllique.

En architecture d'intérieur, le style rococo atteignit son apogée en France avec l'aménagement de l'hôtel de Soubise à Paris (1735-1740), auquel contribuèrent de nombreux artistes et décorateurs comme Germain Boffrant et Pierre-Alexis Delamair. La place Stanislas à Nancy, dessinée par Héré de Corny, en est également un exemple fameux : les grilles en fer forgé de Jean Lamour permettent de relier entre eux les différents pavillons.

Le style rococo s'étendit rapidement aux autres pays européens, notamment à l'Allemagne et à l'Autriche, où il se greffa sur les styles baroques alors en vogue pour créer un style d'une grande prodigalité, particulièrement dans les églises et dans les lieux sacrés. Ce style culmina dans l'œuvre de l'architecte et décorateur bavarois d'origine flamande François de Cuvilliés, dont le pavillon d'Amalienburg (1734-1739) à Nymphenburg près de Munich demeure un exemple inégalé de parfaite fusion entre architecture et décoration.

Le style rococo laissa peu à peu la place — notamment à partir de 1760 — au style néoclassique. Il disparut totalement avec la Révolution française en 1789, laissant néanmoins derrière lui un témoignage unique et de nombreux recueils de projets et d'ornementations.

 


Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2007
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2007 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.
© 1993-2007 Microsoft Corporation. Tous droits réservé