L'Atelier des Copistes  vous propose de trouver en parcourant ces différents courants, styles
et mouvements picturaux la copie dont vous rêvez , votre choix fait, demandez un devis personnalisé en cliquant  ici

*** 


Le Néo-classicisme
apparaît dans le dernier tiers du XVIIIème siècle, jusqu'aux débuts du xixe siècle vers 1824, succédant au rococo , et précédant la peinture romantique.Il puise particulièrement ses inspirations de la légendaire Rome antique et se base sur de sérieuses études archéologiques. Rejetant le rococo devenu symbole de l’aristocratie, les néo-classiques aboutissent à la rigueur du style Empire. Ils condamnent sans appel les écarts et dépravations dont fait preuve la société de l’époque.

Le courant pictural initie une nouvelle manière de peindre dans le choix d'une composition inspirée des bas-relief antiques, de tons sombres , des sujets inspirés de l'histoire antique ou de la mythologie, d'une technique lisse ne laissant pas apparaître de traces de brosses, le collorisme et les formes complexes sont remplacés par une recherche de perfection et de vertu, les artistes allant jusqu’à modifier la nature pour la rendre davantage parfaite. Les allégories ou autres figures mythologiques reflétant de nobles sujets ont le vent en poupe. En peinture le néoclassicisme dépasse la représentation de sujets antiques pour aller vers des représentation de sujets contemporains (la Mort du général Wolfele Sacre de Napoléon) ou de portraits.


Ingres, David, et Gros sont les principaux peintres de ce mouvement qui s’étend à peu près de 1760 à 1830. Le style néo-classique s’étendra dans toute l’Europe avec les conquêtes napoléoniennes, touchant même les Etats-Unis.