Edouard MANET

1832 - 1883

Édouard MANET naît le 23 janvier 1832 dans une famille bourgeoise de Paris.
Il est attiré très tôt par le dessin et les arts figuratifs mais il doit attendre le consentement de ses parents qui, après son échec au concours d'entrée à l'École navale, finiront par céder.

Ainsi en 1850, MANET rejoint l'atelier de Thomas COUTURE: il y restera six ans.

Il veut s'imprégner de l'art des grands maîtres classiques de la peinture: c'est ainsi qu'en 1853, il est en Italie ; en 1856 en Hollande, Allemagne, Autriche et de nouveau en Italie, à Florence. En 1865, il part en Espagne et en 1872 la Hollande.

En 1856 , il ouvre avec le peintre Albert de Balleroy, son premier atelier. 
En 1861, il obtient une première mention d'honneur pour le Chanteur espagnol. Mais dans beaucoup de ses œuvres, sa façon de peindre ne correspond guère aux canons académiques et déjà dès sa période d'apprentissage chez Couture, MANET commence à révolutionner les règles de l'application des couleurs : les maîtres qu'il préfère avec Watteau, Le Nain et David, sont des artistes anticonformistes et non conventionnels comme Franz Hals ou Velasquez.

Sur les traces de Delacroix et de Courbet, MANET veut transmettre dans ces toiles ses émotions, la vérité des choses.
Il va peindre
 la société parisienne cultivée et élégante notamment dans" La musique aux Tuileries" en 1862 .
Manet est fasciné par une troupe de danseurs espagnols, il les étudie, les dessine: ainsi naît la belle "Lola de Valence". 
Refusé au Salon de 1863, le désormais célèbre" Déjeuner sur l'herbe" trouvera naturellement sa place au Salon des Refusés. Le scandale et les polémiques se succèdent, mais MANET est conscient d'avoir peint en suivant son élan créatif.
En 1865, pourtant, avec la présentation d"Olympia" au Salon officiel, il provoque un nouveau scandale.
MANET ouvre alors son atelier à Monet, Pissarro, Sisley, Bazille, Fantin-Latour , Zola, Nadar... et fréquente avec eux le Café Guerbois,ainsi naît le groupe des impressionnistes. . 
MANET est refusé au salon de 1866, exclu l'année suivante de l'Exposition Universelle, attaqué, il ne réussit même pas à exposer à ses frais l'une de ses premières œuvre inspirée par Goya, l'Exécution de l'Empereur Maximilien de Hasbourg, un hommage à l'empereur du Mexique fusillé par les républicains. 
En 1868, grâce à Fantin-Latour, il fait la connaissance d'Edma et Berthe Morisot au Louvre. Toutes deux sont peintres. Berthe deviendra sa meilleur élève et son modèle ; elle posera dans de nombreux tableaux dont" Le Balcon" un thème cher à Goya. 
Son tableau "Argenteuil "au Salon est manifestement impressionniste, il marque la transformation radicale de son style: une totale liberté de la composition.

A la fin des années soixante-dix, son état de santé se détériore mais il continue à travailler. Les femmes demeurent ses sujets de prédilection : il est désormais célèbre.

En 1882, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur, il mourra en 1883.

En 1884, Antonin Proust son ami organise à Paris une grande rétrospective de son œuvre.