Henri Rousseau dit le Douanier

Henri ROUSSEAU

1844 - 1910

Henri Rousseau, dit le "Douanier" naquit à Laval, le 20 mai 1844. Son père était ferblantier, son arrière-grand-père avait été colonel d'Empire et gouverneur militaire de Sélestat. Rousseau poursuit ses études au lycée tout en prenant des leçons de violon, mais il s'intéresse surtout à la poésie et à la musique.
Dispensé du service militaire, il s'engage cependant dans l'armée et devient clarinettiste en 1864. D'après Apollinaire, Rousseau , pendant son séjour à l'armée aurait été au Mexique, à la suite de Maximilien. On aurait jamais retrouvé trace de ce voyage si ce n'est dans certains tableaux.
En 1869, Rousseau épouse à Paris Clémence Boitard dont il aura 9 enfants - une seule fille survivra.
Rousseau travaille chez un huissier mais en 1871 il trouve un emploi à l'octroi de Paris comme commis de deuxième classe.
Il est encouragé dans ses activités artistiques par le directeur de l'École des Beaux Arts de Lyon, Clément.
En 1884, il demande une carte de copiste au Louvre. Il expose pour la première fois aux Indépendants, mise à part l'année 1885 il exposera régulièrement aux indépendants jusqu'en 1910. Signac et Luce l'ont fait entrer au cercle des Indépendants. De 1903 à 1908, il participera au Salon d'Automne.
En 1888, sa femme Clémence meurt, en 1893 il quitte l'administration : pour améliorer ses revenus il donne des cours de solfège et de violon.
Natanson parle à son sujet et pour la première fois de "primitif" dans la Revue Blanche.
Rousseau écrit à sa ville natale Laval pour vendre son tableau"la bohémienne endormie" mais il essuie un refus, de même le mélodrame qu'il a écrit "la vengeance d'une orpheline russe" ne sera pas représenté (la pièce ne le sera qu'en 1966)
En 1899, il épouse, Rosalie Noury, veuve d'un certain Tensorer que Rousseau peindra en cadavre déchiré par un corbeau dans la toile " la Guerre"
En 1903, il perd sa seconde épouse et ce sera le début d'une vie solitaire.
Par la faute d'un escroc, il manque de terminer ses jours en prison. Le 2 septembre 1910 il meurt.
Ce sont les artistes qui comprirent le mieux son œuvre : Picasso, Apollinaire , Robert Delaunay l'admiraient et le protégeaient...

On connaît la phrase célèbre de Rousseau adressée à Picasso " Nous sommes les deux plus grands peintres de notre temps, toi dans le genre égyptien et moi dans le genre moderne."