Otto Mueller 1874 -1930

Portrait d'Otto Mueller par C.HerrmannOtto Mueller, fils d'un lieutenant qui deviendra conseiller aux impôts, est né en 1874 à Liebau, Silésie. Il passe sa jeunesse à Görlitz et doit quitter le lycée avant d'avoir pu passer son baccalauréat. Suivant le vœu de son père, il apprend la lithographie de 1890 à 1894.
À partir de 1896, il étudie à l'académie des Beaux-Arts de Dresde, études auxquelles il prend particulièrement plaisir malgré ses différends avec son professeur Georg Hermann Freye, dont il ne supporte pas les corrections. Il poursuit ses études à l'académie des Beaux Arts de Munich à partir de 1898, mais est contraint de les abandonner en 1899, après que le recteur de l'académie, Franz von Stuck, l'ait qualifié d'artiste "sans talent". Il se marie avec Maschka Meyerhofer en 1905. Cette dernière lui servira souvent de modèle et restera sa confidente après leur divorce et les deux remariages d'Otto Müller. Ses premières œuvres sont influencées par l'Impressionnisme, le Jugendstil et le Symbolisme.
Il va se tourner de plus en plus vers l'expressionnisme après s'être installé à Berlin en 1908. C'est à cette époque qu'il fréquente Wilhelm Lehmbruck, Rainer Maria Rilke et Erich Heckel et qu'il commence à peindre les corps de jeunes filles nubiles qui caractérisent son art, tout comme les détrempes qu'il aime à utiliser dans ses œuvres.

En 1910, il rejoint le groupe d'artistes expressionnistes dresdois « Die Brücke », auquel il appartient jusqu'à leur séparation en 1913 en raison de dissensions artistiques. Dans le même temps, Mueller entretient également des contacts avec les artistes du « Blaue Reiter ». Il développe son goût pour les couleurs tamisées à l'effet lyrico-décoratif.

Il s'engage volontairement dans l'armée allemande lors de la Première Guerre mondiale et participe aux combats en France et en Russie. Il contracte une pneumonie en 1917, qui manque de lui coûter la vie.

En 1919, Otto Mueller devient professeur à l'académie nationale des Beaux-Arts de Breslau. Parmi ses élèves, on peut noter Johnny Friedlaender. C'est à cette période qu'il rejette tout confort bourgeois et rejoint le cercle des artistes bohèmes de Breslau. Sa femme Maschka demande le divorce en 1921 et déménage à Berlin. Lors d'une visite à Spalato et à Sarajevo, il est accueilli par des Tsiganes et vit parmi eux comme un des leurs. Les lithographies de portraits de gitanes qu'il réalise en 1927 constituent le paroxysme artistique de son œuvre.

Otto Mueller meurt en 1930 à Breslau. En 1937, les nazis saisissent 357 de ses œuvres dans les musées allemands, qu'ils considèrent comme de l'Art Dégénéré. Certaines seront exposées lors de l'exposition "Art Dégénéré".

source Wikipédia