Suzanne Valadon

 

Suzanne VALADON

1865 - 1938

 

Suzanne Valadon (Marie-Clémentine Valade) est née le 23 septembre 1865 à Bessines sur Gartemp d’une blanchisseuse mère célibataire , attirée par le cirque elle devint acrobate à quinze ans, mais une chute de trapèze stoppa cette activité . C'est dans le quartier de Montmartre où elle s'était établie en 1870 avec sa mère, puis avec son fils, le futur peintre Maurice Utrillo,qu' elle put s’initier à l’art.

Dans les années 1880-1885, elle pose sous le nom de Maria : elle fut le modèle d’Edgar Degas, Henri de Toulouse-Lautrec (la buveuse), Pierre-Auguste Renoir et Pierre Puvis de Chavannes. Nouant des relations avec certains, en posant et en les observant elle apprit ainsi leurs techniques.

Degas encouragea ses efforts. Elle connut de son vivant le succès qui la mit à l’abri des difficultés financières de sa jeunesse, elle pourvoya aux besoins de son fils, appelé à sa naissance le 26 décembre 1883, Maurice Valadon et qui devint plus tard Utrillo du nom de son père, Miguel Utrillo y Molins, un journaliste espagnol

Suzanne Valadon peignit des natures mortes, des bouquets et des paysages aux couleurs vibrantes. Elle est aussi connue pour ses nus. Ses premières expositions au début des années 1890 comportaient principalement des portraits.. En 1894, Suzanne Valadon fut la première femme admise à la Société Nationale des Beaux-Arts. D'un esprit libre, bizarre parfois , elle poussait son sens de la perfection en travaillant durant plusieurs années ses tableaux avant de les exposer,

Mariée en 1896, à un agent de change aisé , Paul Moussis, Suzanne quitta son mari en 1909 pour un peintre de 23 ans, André Utter ami de son fils , qu’elle épousa en 1914 et qui exercera sur elle une influence stimulante durant les 30 ans de leur union.
Elle fera de nombreuses expositions dont une particulière chez Berthe Weill en 1915. L’une de ses toiles les plus connues est Adam et Ève, où André Utter figure Adam et elle-même Ève.

En 1923, Valadon, Utrillo et Utter s'installent au château de Saint-Bernard dans le Beaujolais qu'ils ont acheté.
Ils feront des expositions de groupe en Hollande et à New-York. Son succès devient international . 
En 1933, son activité se ralentit son fils Utrillo est au sommet de sa gloire
En 1936-1937, l'Etat lui achète plusieurs oeuvres importantes.

À la fin de sa vie, Suzanne Valadon se lia d'amitié avec le peintre Gazi le Tatar.

Suzanne Valadon, victime d'une congestion cérébrale mourut le 7 avril 1938, entourée de ses amis peintres André Derain, Pablo Picasso et Georges Braque, et fut enterrée au cimetière parisien de Saint-Vincent à Montmartre. .En 1948, mort de André Utter. Utrillo mourra à Dax, le 5 novembre 1955, à l'âge de 72 ans.