Vincent VAN GOGH

1853 - 1890

 

Né en 1853 dans la province de Brabant, fils de pasteur, ce n'est qu'en 1880 que sa vocation de peintre s'impose après une vaine tentative en tant que pasteur.Sa première période, hollandaise se caractérise par des peintures sombres. En 1886, Van Gogh vient habiter Paris chez son frère Théo, employé chez le marchand de tableaux Goupil. Vincent confiera à Théo dans

 une correspondance douloureuse, tout de lui et de sa peinture.


Vincent aura des contacts déterminants pour son art avec Pissaro, Signac, Gauguin, Toulouse-Lautrec, il empruntera aux impressionnistes lumière et couleurs.
En février 1888, Van Gogh part pour Arles où il découvre la lumière et la chaleur du Midi. Vincent cherche à faire venir Gauguin dont il admire passionnément la peinture. Il restera deux ans à Arles où il mène une vie artistique intense entrecoupée de crises d'exaltation délirante. Sans trêve il dessine et peint dans un style neuf , ébloui par la lumière plus de 200 toiles jusqu'en mai 1890.

Interné une première fois à l'Hôtel-Dieu de la ville, en mai 1889 il s'isolera volontairement à l'Hospice St Paul de Mausole , à Saint-Rémy. Ces étapes douloureuses ne modéreront pas son énergie créatrice et sa passion de peindre.
En mai 1890, l'artiste quitta le Midi et rejoignit son frère Théo à Paris. Il s'installa non loin de là, à Auvers-sur-Oise, près de la maison du docteur Gachet qui admirait et soutenait déjà plusieurs peintres impressionnistes, et dont il fit le portrait. L'artiste travaillait avec ardeur. Pourtant, le 27 juillet 1890, il se tira un coup de revolver et décéda deux jours plus tard